4 rue de la gare 33113 Saint-Symphorien
05 54 07 14 66 / 06 73 66 34 55
contact@aquatria.fr
Ouvert du Lundi au Samedi de 8:30 à 20:30

AQUA JOGGING

L’AQUAJOGGING : LES BIENFAITS DE LA COURSE ET DE L’EAU

Envie de chasser la routine pendant vos entraînements de course à pied, de varier les efforts et de pouvoir courir par tous les temps ? Pourquoi ne pas vous essayer à à l’aquajogging ? Prêt•e ? Plongez !
L’eau amortit vos mouvements et la résistance augmente la tonification musculaire du bas du corps. Cette pratique sportive permet de rééquilibrer sa silhouette et raffermir toutes les parties de son corps (ventre, fessier, bras, poitrine).

1. ON FAIT TRAVAILLER SON COEUR SANS LE BRUSQUER

En s’entraînant dans l’eau, le cœur se fatigue moins vite que lors des exercices sur terre et bat plus lentement. De plus, l’effet de refroidissement de l’eau permet à la température corporelle de ne pas augmenter, ce qui limite d’autant l’élévation de la fréquence cardiaque. Au total, on améliore son endurance.

2. ON SE MUSCLE EN PROFONDEUR

Effectuer des mouvements dans l’eau force nos muscles à travailler plus fort et à se tonifier plus rapidement qu’avec des entraînements au sol. Tout simplement parce qu’à chacun de nos mouvements, il faut lutter contre la résistance générée par l’eau. En bonus, on travaille particulièrement tous les muscles de la ceinture abdominale qui doit rester « gainée » pendant tout le cours.

3. ON ALLÈGE SES JAMBES

La pression de l’eau booste la circulation sanguine et améliore le retour veineux en agissant notamment contre l’effet jambes lourdes. Autre avantage, plus les mouvements sont rapides, plus l’effet « hydro-massage » améliore le drainage lymphatique et l’élimination des toxines qui aident à lutter contre la peau d’orange et la cellulite.

4. ON BRÛLE PLUS DE CALORIES

La dépense énergétique dans l’eau est supérieure à celle de l’exercice au sol en fonction de l’intensité des mouvements et de la température de l’eau. La résistance de l’eau étant 12 fois supérieure à celle de l’air, on brûle plus de calories, même si on a l’impression de bouger moins vite. Une séance de 30 minutes peut faire dépenser jusqu’à 600 calories, ce qui équivaut à 1h de jogging hors de l’eau.

5. ON MÉNAGE SES ARTICULATIONS

Dans l’eau, le corps ne pèse plus qu’un tiers de son poids, les impacts sont donc très amoindris, voire inexistants si on court avec une ceinture de flottaison sans poser les pieds au sol. C’est l’activité idéale en cas de mal de dos, problèmes articulaires, surpoids ou après une blessure puisqu’elle minimise les risques de lésions tendino-musculaires et articulaires.

6. ON AMÉLIORE SA SOUPLESSE

Le fait d’être porté par l’eau permet d’exécuter des mouvements plus amples et donc d’améliorer la souplesse articulaire. On peut donc exécuter des mouvements plus difficiles que sur le sol, comme lever la jambe très haut puis la diriger vers l’arrière ou sur le côté.
Grâce à l’effet drainant du massage généré par l’eau et aux mouvements plus souples et plus lents effectués contre la résistance de l’eau, il est très rare d’avoir des courbatures après une séance, même intense.

7. ON TRANSPIRE MOINS

Lorsqu’on s’entraîne dans l’eau, la température du corps augmente moins. Du coup, on ne transpire pas à outrance pour maintenir les muscles à température ambiante. On se déshydrate aussi moins que lorsqu’on court hors de l’eau. Cependant il est important de continuer à boire avant, pendant et après l’exercice pour maintenir une bonne hydratation.

COMMENT SE DEROULE LE COURS ET POUR QUI ?

Une séance débute toujours par au moins 5 mn d’échauffement, puis environ une quarantaine de mn de cours, toujours adapté à votre condition physique ;
Tout le monde en général peut pratiquer l’aquajogging, exception faite de contre- indications médicales.

@media print { .ms-editor-squiggler { display:none !important; } } .ms-editor-squiggler { all: initial; display: block !important; height: 0px !important; width: 0px !important; }

Réservez dès maintenant !